FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 26/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Instituions de l'ancien Empire Lun 19 Oct - 21:51
Institutions de l'ancien Empire

Le monde actuel est toujours très marqué par les institutions de l'Empire déchu qui pour beaucoup représentent encore l'organisation idéale à imiter. Ça ne fait que 30 ans que l'Empire s'est disloqué, mais le Droit Impérial est déjà un lointain souvenir, remplacé aujourd'hui par le Droit des Princes locaux.


L'Empereur
L'Empereur des dernières siècles de l'Empire n'avait déjà plus grand rapport avec les grands fondateurs de l'Eglise et de l'Etat impérial.
Le titre d'Empereur n'avait, comme aujourd'hui, plus qu'un aspect religieux et dans l'administration il n'était plus qu'honorifique, le chef de l'Eglise ayant perdu tous ses pouvoirs sur les officiers et l'armée au profit du Grand-Ministre.
L'Empereur n'avait bien souvent qu'à officialiser les décisions prise par son ministre et n'était qu'un pantin entre ses doigts.
Dans les dernières années de l'Empire, c'était le Grand-Ministre et la Cour qui choisissaient les Empereurs, ce qui amena des complots et des révolutions de palais qui déstabilisa grandement le pouvoir central.

Le Grand-Ministre
Le Grand-Ministre, apparu après l'invansion Longuejarre, était à l'origine celui qui assistait l'Empereur et qui le représentait en son absence. Il était le second de l'Empire et le chef des armées.
Mais peu à peu, son emprise sur l'Empereur grandira, et finira par usurper tout ses pouvoirs, reléguant l'Empereur qu'à une place honorifique.
Jusqu'à la chute de l'Empire, le Grand-Ministre était le véritable dirigeant de l'Etat et rassemblait en sa personne tous les pouvoirs, devenant un réel despote.
Au départ nommé par l'Empereur, ce dernier se verra usurper ce pouvoir par la Cour.
Au dernier siècle de l'Empire, ce sont les riches nobles de Tsio-Somé qui choisissait les Grands-Ministres.

L'Eglise
L'Eglise, intimement lié à l'Empire par la personne de l'Empereur qui rassemblait en lui (jusqu'à l'invasion Longuejarre) le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel, était très importante dans la vie politique.
En plus de l'Empereur, le Patriarche du Temple du Saint-Cippe (ou appelé aussi Patriarche de Tsio-Somé) était, en tant que chef de la province ecclésiastique de la Capitale, très influent.
Tacitement, il était reconnu comme le Patriarche le plus important même si sa primauté était souvent remit en cause par les autres Patriarches des Grands-Temples.

Ces derniers étaient, et le sont encore, très importants dans le système politique de l'Empire car c'est eux qui élisaient les Empereurs. De ce fait, les Grands-Temples étaient très influents et très riches, recevant des dons importants de la part de candidats potentiels.

Le Prima était le sous-chef de l'Eglise, la deuxième personne après l'Empereur.
Il était nommé (et démit) par ce dernier, parmi ses proches collaborateurs.
En son absence, l'Empereur lui déléguait la gestion des affaires religieuses et la supervision des légats, ses envoyés.

L'Armée
L'Armée était sous le contrôle direct du Grand-Ministre et du Ministre de la Guerre.
Elle était organisée en légions, commandées par des Généraux tous issus de la noblesse de Tsio-Somé.

Chaque citoyen des provinces de l'Empire devait faire son service militaire pendant 3 ans, généralement vers l'âge de 18 ans.
Pendant 3 ans, les jeunes hommes servait au sein de l'armée, était formé, équipé par l'Etat et recevait une faible rente.
La vie au sein de l'armée était dure et rare était les engagés volontaire.

Administration
Administration Centrale
Le Sénat
Le Sénat était une assemblée consultative où se discutait les nouvelles lois et les actions du Grand-Ministre et de son gouvernement. Elle n'avait aucun pouvoir mais conseillait les dirigeants, le Grand-Ministre savait ainsi s'il avait le soutient ou non des grands de l'Empire.
Seul les citoyens (bourgeois et nobles) ayant une dignité accordé par l'autorité Impérial pouvait entrer au Sénat. Seul les plus hauts dignitaires avaient le droit de parole.

Les fonctionnaires
Les fonctionnaires étaient sous le contrôles des différents ministères. Ils étaient chargés de la supervision de l'Etat.
Les commissaires étaient des chargés de mission envoyés par le Grand-Ministre à travers l'Empire. Ils étaient ses yeux et ses oreilles dans les provinces et veillaient à la bonne application des lois par les gouverneurs et les Princes-vassaux.

Administration Régionale
L'Administration Régionale était plus complexe, reposant sur l'histoire de la formation de l'Empire au fil des siècles.
Si en Borée (le Nord), l'administration était conçu autour de Gouverneurs nommés par l'Empereur puis le Grand-Ministre, au Austrée (le Sud), elle reposait plutôt sur des Princes-vassaux, soumis à l'Empire par la force. Mais tout n'était pas aussi simple et chaque région présentait ses particularités.

Gouverneur
Le Gouverneur était un fonctionnaire nommé par l'Empereur, puis le Grand-Ministre, pour administrer une Province Impériale.
Le Gouverneur était un vrai monarque et régnait en maître. Mais il devait obéissance à l'Empereur.
Il devait lever les Impôts, maintenir la paix, veiller à l'application du Droit Impérial et recruter de nouveaux soldats pour l'armée.
La charge n'était pas héréditaire, même si certaines dynastie ont réussi à se maintenir à la tête de province sur plusieurs générations.
Les gouverneurs étaient généralement issu de la Cour Impériale.
Dans certaines régions, le gouverneur était désigné avec l'approbation des riches propriétaires terriens réunis en assemblée consultative et le Grand-Ministre n'avait qu'à donner son aval ou non.

Prince-vassal
Les Prince-vassaux n'étaient pas des fonctionnaires de l'Etat.
C'étaient de vrais monarques, au titre héréditaire, non issu de la Cour Impérial.
Ils avaient les mêmes pouvoirs que les gouverneurs, mais l'Empire était moins regardant sur leur activité, tant que le Prince-vassal fournissait l'argent et les soldats que lui demandait le pouvoir central.
Le Khédive d'Insanlar était le plus puissant des Prince-vassaux de l'Empire.

Revenir en haut Aller en bas
Instituions de l'ancien Empire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout
» la remonte de la cavalerie sous l'empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: ­­Administration :: Gestion :: Archives-