FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 27/03/2015
Localisation : Rennes
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Les mercenaires Mer 22 Juil - 14:25

Les mercenaires

Les compagnies de mercenaires offrent des troupes expérimentées et puissantes. Mais ils ne vous suivent que par appât du gain : Ils n'hésiteront pas à briser leur contrat, voire à rejoindre leur ennemi si vous ne parvenez plus à les payer.

Compagnie de Saint-Nicolas

La compagnie de Saint-Nicolas a été formée il y a 200 ans lors du blocus de la cité de Reno par des Severns. Le très pieux Nicollò da Berzi forma une milice, et s'infiltra parmi l'ennemi grâce à ses galères, avant de les cribler des carreaux. Conscient de la fragilité de Reno, son fils recruta les vétérans de cette milice pour former sa propre garde communale, qui se transforma avec les années en véritable compagnie de mercenaires.

La compagnie de Saint-Nicolas est surtout connue pour son usage d'arbalétriers. Les arbalétriers Renois sont en effet connus dans le monde entier. Ils sont non seulement très compétents, mais ils utilisent un modèle spécial, une arbalète à cranequin qui tire 2 carreaux par minute, capable de percer une armure de chevalier jusqu'à 200 mètres. La compagnie est aussi faite de valets qui maintiennent des pavois, larges boucliers qui permettent à l'arbalétrier de recharger. La couronne de Gallance est un client fidèle de la Compagnie depuis sa création.

L'actuel condottiere est Matteo Predi, un valentin aussi beau que hautain. Homme fourbe et intelligent, c'est un commerçant né qui sait ne jamais parier sur le camp perdant. Malade sexuel, il a un herpès chronique qui se manifeste parfois.

ChefMatteo Predi
TypeArbalétriers
Nombre1500
Prix d'engagement6000 livres
Prix par mois4000 livres


L'Ordre Renégat

L'ordre Renégat fut fondé par un chevalier déçu de voir à quel point l'honneur, la fidélité et la justice, codes de chevalerie, étaient faux. Forcé de devenir violent et tueur d'innocent, il ne put supporter et succomba à la folie.

L'ordre Renégat est un repaire d'anciens guerriers, malades et froids, violents à un point presque pathologique. Les hommes de l'ordre Renégat sont constitués comme un véritable ordre de chevalerie, avec une cavalerie lourde aidés de sergents et d'écuyers. Ils sont mercenaires, car tuer est la seule chose qu'ils savent faire.

Leur actuel « grand-maître » est Sire Lancel de Montvert, un vieux combattant qui a, par inadvertance, tué son frère lors d'un duel. C'est un homme mélancolique et fermé, avec un tempérament calme. Il n'est loyal qu'à l'argent et n'acceptera pas un seul jour de paiement de retard.





ChefSire Lancel de Montvert
TypeCavaliers
Nombre800
Prix d'engagement7000 livres
Prix par mois5000 livres


La Bande Canine

Ce groupe de mercenaires a été fondé à l'origine par des miliciens Longuejarres qui se protégeaient contre la Croisade menée par Lucien le Pieux. Aujourd'hui, il s'agit tout simplement d'une collection d'êtres dégoûtants qui sont une véritable plaie dans ce monde.

Les Chiens, comme on les appelle, sont un regroupement de brigands, pillards et voleurs qui pensent que la force se trouve dans le nombre. Ils n'ont pas de spécificité militaire, ils sont surtout un regroupement d'infanterie, surtout lourde. Mais ils sont des experts du pillage : On peut sans problème les lâcher dans la nature et s'attendre à ce qu'ils ruinent avec efficacité les villages et les caravanes dans leur sillage.

Leur chef, Hermann von Eingeit, est un véritable rustre. On sait peu sur son histoire ou son expérience. Petit homme trapu et musclé, couvert de cicatrices, il ne sait pas lire ou écrire et est en proie à des épisodes de rages, qui font dire de lui qu'il est possédé. Il a l'habitude d'aboyer et de mordre comme un chien, et ses dents putrides infectent les plaies... Il vaut donc mieux le caresser dans le sens du poil.
Leur prix est faible, mais ils demandent en échange le droit de piller comme il le souhaite et de garder les richesses prises à l'ennemi.


ChefMatteo Predi
TypeFantassins
Nombre2000
Prix d'engagement5000 livres
Prix par mois4000 livres


La Bande Jalonne

Les Jalons sont l'une des nombreuses tribus qui composent le peuple Rosalin. Depuis maintenant plusieurs siècles les Rosalins ruinent les côtes continentales de Borée à l'aide de raids à bord de drakkars.

Les Jalons sont uniques en tant qu'ils ont été « civilisés ». En effet, parmi eux, on retrouve des descendants de soldats de Borée qui avaient été envoyés pour civiliser les Rosalins, au temps de Jean le Gambit. Les Jalons ne sont pas pour autant convertis au culte de Calanthe. Ils restent avant tout barbares, mais ils se battent pour de l'argent... Les Jalons sont de superbes combattants légers, de véritables machines de guerre qui savent manier la hache comme nul autre pareil. De plus, ils ont des drakkars qui certes, ne leur permettent pas de débarquer des armées entières, mais leur permettent de remonter les fleuves pour aller piller l'ennemi.

L'actuel leader de la Bande est en réalité une cheffe. Alfhild Findottir est la seule fille de l'ancien chef historique des Jalons, Urnhold. C'est une femme froide au ton sec et tranchant. Extrêmement fière et sûre d'elle-même, elle n'hésite pas à contre-dire même ses employeurs en faisant part de ses observations, toujours avec un ton monotone et sans la trace d'humour ou de sarcasme.



La Compagnie de la Rose

Une compagnie Lomhell, elle tient son nom d'un fait historique un peu bizarre : Son fondateur a volontairement épousé plusieurs femmes pour obtenir leurs dots, avant de les tuer une à une. Cela lui a permis d'amasser assez d'argent pour acquérir les services de guerriers Lomhells qui a présent vendent leurs lames.

La Compagnie de la Rose est une compagnie de routier assez typique. Elle a parmi elle quelques cavaliers lourds, mais elle est surtout composé de fantassins : Une grosse moitié de soldats d'infanterie lourde, portant des côtes de maille, un quart d'archers, et un quart de fantassins légers. La Compagnie de la Rose n'a pas de spécificité, elle est totalement standardisée.

Son actuel chef est Aistolf. Comme le cliché qu'on porte sur les Lomhells, ce vieil homme était un banquier, qui a vite trouvé que la guerre est un commerce très enrichissant. Il n'a aucune expérience martiale ou militaire, ce sont ses adjoints qui dirigent (Assez mal) la compagnie. Mais c'est un très bon intendant, très avisé, qui est un expert dans l'art de retourner sa veste sans avoir à payer de pénalités et toujours dénicher des contrats... Il est, contrairement à d'autres, ouvert à la négociation.


La Milice Slanglante

Au départ, la milice « slanglante » (Un jeu de mot entre Jan-Marius Slang et le mot « Sanglant ») était une milice de volontaires qui défendaient leur patrie face à l'oppression Gallanque. Après la purge de la Frisonnie, beaucoup de vétérans se cherchaient un nouvel emploi, et ont donc décidé de mettre leurs services à prix.

La Milice Slanglante se distingue des autres gens de milices par son usage très poussé des armes d'hast. Ses soldats en portent tous une, très variées (Vouges, piques, lances, haches, hallebardes...) et forment d'énormes lignes, cercles ou carrés où ils pointent leurs armes droits devant eux. Cette tactique est très efficace lorsque le terrain est à leur avantage, car ils deviennent alors imperméables aux assauts et aux charges de cavalerie. C'est en revanche suicidaire lorsqu'ils se retrouvent en plaine ou dans un marécage, car ils sont alors totalement exposés à une attaque violente et directe.

Leur chef est un dénommé « Brent ». Peu est connu sur lui, même si les rumeurs disent qu'il est un bâtard de Jan-Marius Slang. C'est un homme timide et influençable, pieux et très croyants, certains disent même qu'il serait vierge. Mais malgré tout ça, il est un chef respecté de la Milice, notamment pour sa vivacité d'esprit et son flair qui lui permettent de très vite deviner une situation à l'avance.


La Compagnie Cavalière


Surnommée « El Caballero », la Compagnie Cavalière est d'origine Calave.

La Compagnie Cavalière est un groupement de cavaliers légers et de fantassins peu armés. Très mobile, la Compagnie Cavalière est très efficace pour harceler les rangs de l'ennemi, monter des embuscades ou se battre en escarmouches. La compagnie est en revanche très peu utile lorsque confrontée à des terrains escarpés, de mauvaise qualité, et subit très mal le froid et l'attrition. Les chefs de la Compagnie sont lettrés et agissent comme de vrais nobles, à organiser des banquets et des bals en pleine campagne.

Celle qui dirige cette compagnie est Maria Adalberto. Elle monte à cheval depuis son enfance, et pour elle, la chasse est un sport très amusant. Elle est à la fois une très bonne archère et une experte pour trancher les hommes avec son sabre, mais c'est une piètre meneuse ou gestionnaire. Elle a un côté psychotique patenté, prenant un plaisir quasi-sexuel à prendre la vie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 26/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les mercenaires Mer 22 Juil - 16:37
Chef???
Type???
Nombre???
Prix d'engagement???
Prix par mois???
Revenir en haut Aller en bas
Les mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Grades chez les mercenaires (merci de lire)
» [Mercenaires] Premier essai de liste
» Les triplés [Mercenaires]
» Aventure des mercenaires du sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: Encyclopédie :: Monde-