FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
Invité
MessageSujet: Maison de l'Espée Sam 28 Mar - 18:19

Fondateur : Aleriss Alterewynn, neveu d'Ewynn.
Fondation : entre l'an 20 et 50.
Chef de famille actuel : Virgile IV
Armoiries : Le blason des l'Espée reprend les couleurs d'Ewynn, les mêmes que celles du blason du royaume d'Agonie. Il illustre la légende de l'épée d'Ewynn plantée dans la roche par Dieu.
Devise :

Histoire

Aleriss Alterewynn, le fondateur
Les l'Espée sont l'une des familles les plus anciennes d'Agonie et descendraient d'Aleriss Alterewynn, fils de Rheda, la sœur d'Ewynn.
Ils seraient même, selon leur propre dire, les derniers descendants direct d'Ewynn, les autres familles issus des fils de Rheda étant à présent toutes éteintes.

Comme tous les fils de Rheda, Aleriss était une abomination, un être difforme et monstrueux. Mais contrairement à  beaucoup de ses frères et sœurs, Aleriss réussi à avoir une descendance, assurant la naissance de la dynastie des l'Espées.

Aleriss, d'après la légende, fut chargé de veiller sur la puissante épée enchantée de son oncle que Dieu lui avait confié, puis reprit le jour de sa mort pour la planter dans la roche.
Le château construit au dessus de la pierre fut appelé Château de l'Espée, et très vite Aleriss fut surnommé Aleriss de l'Espée.
Ses enfants abandonnèrent par la suite le nom d'Alterewynn pour celui du château qu'ils habitaient, ainsi naquit la dynastie des l'Espée.

Eude de l'Espée
Lorsque Eude de l'Espée vit le jour, ce fut loin du château familiale. En effet, depuis déjà un moment les l'Espée avaient quitté leur fief d'origine et leur mission de protection de la lame de l'Augure qui n'était plus qu'une vieille légende sans intérêt.

Eude fut promit à un grand avenir car il devait devenir par la suite le Duc de Carmolite et mettre sa famille sur les rails de la réussite.

Eude né en 96 et est le premier homme valide de la dynastie des l'Espée, qui portait jusqu'à le fardeau de Rheda, la malédiction de Dieu.
En 115, Eude à 19 ans lorsque le Roi Philéal déclare la Guerre Sainte pour la conquête de l'Amorce.  
Le jeune noble n'hésite pas à s'engager auprès du Roi pour reformer l'Empire de son aïeul.

Bien que jeune, Eude affiche déjà une autorité inné et un sens du devoir inébranlable. Doué d'un grand charisme et d'une personnalité très indépendante, il prendra naturellement la tête des troupes et mènera plusieurs batailles et pillages en territoire ennemi.
Mais la guerre tourne bientôt à l'avantage des amorciens, Philéal perdant de son prestige, ses troupes commencent à se disloquer.
Se rendant bien compte que le Roi n'est pas le nouvelle Augure, Eude se dit qu'en tant que descendant d'Ewynn il fera peut être un bien meilleur Roi que Philéal l'usurpateur.

On raconte qu'Eude fut l'un des officiers qui livra Philéal à l'ennemi, menant à l'exécution du Roi.
Par la suite, il fit tout se faire désigner nouveau Roi d'Agonie, mais les nobles réunis lui préférérent un jeune homme de 14ans, Edmond de Trisaeuil.
La colère de Eude fut sans égale, mais pour l'amadouer, il reçu en compensation le Duché de Carmolite.
Dès lors, les l'Espée n'auront de cesse d'essayer de monté sur le trône.

Gui et Lambert de l'Espée
C'est un peu plus de 120 ans après Eude que les l'Espée réussir enfin à prendre le trône.
Nul ne sait si les allégations du Duc de Carmolite furent véridique ou non, mais tous s'accordèrent pour dire qu'Armand III, le Roi de l'époque, était un fardeau pour le pays qu'il menait à la ruine.

Gui mena la révolte et assassina Armand III. Il dirigea la régence du royaume, avant d'usurper le trône au jeune fils d'Armand III avec l'approbation des nobles de l'Agonie.
Il fut sacré en 241.
Mais son règne fut loin des attentes des Seigneurs du pays. Gui profita de sa position de Roi pour s'enrichir personnellement et détourner les ressources du royaume au profit de sa famille.
Il ammassa une énorme fortune, menant les autres Seigneurs à la ruine, et s'accapara les différentes productions, comme les mines de charbon et les carrières de pierre du Duché de Corneval.

Son fils, Lambert de l'Espée poursuivit la politique de son père, mais avec moins de subtilité et de diplomatie, provoquant la colère des nobles.
En 279, après 38 ans sur le trône, les l'Espées furent déposés par une révolte mené par le Comte Donation de Karbau.
Acculé dans son palais, Lambert fut obligé de signer le traité de Verastre qui lui imposé de délaisser tous ses titres, de Roi d'Agonie et de Duc de Carmolite.
Il réussit tout de même à négocier pour qu'on lui accorde le droit de garder le titre de Comte de Vilmont, un territoire pauvre et sans intérêt dans l'Ouest du royaume.


Renouveau de la famille
La Maison des l'Espée avait tout perdu, mais la petite négociation de Lambert fut à l'origine de son renouveau.
Une cinquantaine d'année après la mort de Lambert, vers l'an 330, on trouva dans les montagnes du Comté de Vilmont, une mine d'or qui permit à la Maison de revenir sur le devant de la scène.
La découverte fut à l'origine d'une longue traque du précieux métal dans les Montagnes du Nid de Lune, mais aucun autres Comtes ne trouva d'or sur son territoire.
Les l'Espée interprétèrent cela comme un signe de Dieu, qui favorisait les derniers descendants direct d'Ewynn.

La mine permit aux l'Espée de s'enrichir considérablement, le royaume n'ayant plus à faire venir l'or des lointains pays du Sud.
Famille jusque là guerrière et belliqueuse, les l'Espée se reconvertirent en négociant redoutable. L'argent issus de l'or leur permit de financer plusieurs grands projets, d'acheter de luxueux bâtiments dans la capitales, permettant à la famille de quitter son trou paumé, et de développé le commerce par la création de plusieurs compagnies marchandes.
L'Empire commercial des l'Espée s'étendit sur tous le royaume et même à l'étranger, et même s'il paraissait bien maigre face aux autres grandes familles de marchands, il permit à la Maison de redevenir la grande et puissante famille qu'elle était.
Bien qu'elle n'est que peu de territoire et pas d'armée, la Maison des l'Espée était la plus riche et servit d'arbitre dans bon nombre de conflit entre les ducs, car leur apport financier à celui qu'ils soutenaient permettait souvent de conduire ce dernier à la victoire finale.





Histoire récente
Récemment les l'Espée ont fait parlé d'eux par un drame qui a ému tous les Seigneurs du royaume, la mort de Virgile de l'Espée, l'héritier de la famille.
Alors en voyage vers Vilmont, Virgile et sa femme Aligabeth of Grace se sont retrouvés au milieu d'une embuscade de brigand. Ils furent tous deux massacrés et volés, laissant orphelin leur 4 jeunes enfants qui restèrent marqués à jamais.
De très nombreux Seigneurs furent présent à l'enterrement, tant Rodrigue et son fils étaient respectés et aimés au sein de la noblesse, obligeant même le Roi Lucien III à renforcer la sécurité des routes.

L’événement bouleversa la famille et Rodrigue fût obligé de prendre son petit fils Edouard, le futur Virgile IV, sous son aile pour le former à devenir le futur chef de la famille. Marise fut confiée à son oncle et sa petite sœur même pas âgée d'un an fut élevée par les nourrices de la famille.

Rodrigue rendit l'âme à 74 ans, laissant à son petit fils la lourde tâche de lui succéder. Mais, bien formé, c'est avec une main de fer que Virgile IV dirigea la famille. En 463 il fut désigné Intendant du Royaume par Lucien III, comme son grand-père l'avait été avant lui.

En 466, à la mort de Lucien III, Virgile IV fut nommé régent du royaume lorsque la guerre Gémélite débuta.


Arbre généalogique


Domaine

Fiefs : officiellement le château de ??? est le fief des l'Espée, mais aucun membre de la famille n'y habite à l'année, préférant leurs luxueuses maisons à Verastre.  
Titres cumulés :  
Virgile IV de l'Espée, Comte de Vilmont, Grand-Intendant et Régent du Royaume d'Agonie.


Relations

Allégeance : Trône d'Agonie
Vassaux : --
Alliance : Maison Roseval-Castelyr (Virgile est le neveu de Hoël)
Maison Mincor-Seruta
Maison d'Anghian (Virgile est le beau-frère de Grégor)


Personnages importants

Virgile IV de l'Espée


Né Édouard, il prit le nom de Virgile IV en l'honneur de son père lorsqu'il hérita du titre de comte à la mort de son grand père. Seul les membres de sa famille proche l'appellent encore par son prénom de naissance.
Virgile est reconnu dans le royaume pour son très grand sérieux, c'est pour cette qualité, et ses compétences dans la finance, que le roi Lucien III l'a nommé au poste prestigieux d'intendant royal, poste qu'occupait déjà son grand-père avant lui.
A la mort du Roi, le Conseil Royal a nommé Virgile pour être le régent en attendant que le conflit de succession entre Albran et Amelin donne un nouveau monarque.
Virgile est un homme froid, qui n'a aucun humour, pensant avant tout chose à l'intérêt de sa famille et de sa fonction au sein du royaume. C'est un grand travailleur qui ne s'arrête jamais, n'hésitant pas à abandonner sa famille.
Dans sa jeunesse, il a été atteint de lycanthropie, lui valant le sobriquet de « » par ses détracteurs.
Marise de L'Espée


Second de la Garde Royale, Marise s'est révélée très tôt douée pour les armes.
A la mort de ses parents à l'age de 14 ans, elle fût envoyée auprès de son oncle Rodrigue pour être formé à l'art de l'épée. A ses 20 ans, elle intégra la Garde Royale et consacra sa vie à la protection du Roi Lucien III. Elle monta rapidement les échelons jusqu'à devenir la second de Proserpine de Rune et sa successeur naturelle.
Bien qu'elle ai grandit dans un monde d'homme, d'armes et de violence, Marise n'est pas un garçon manqué. Même si elle a très rarement l'occasion d'en porter, elle aime les belles robes plus que les armures, les bijoux luxueux plus que les épées et le maquillage plus que la boue et le sang. Toutefois, il est vrai qu'elle est bien plus douée à cheval qu'en talon haut.
Sa vie au sein de la Garde l'a empêchée de fonder une famille et de se marier. Elle a longtemps eu l'espoir de quitter son ordre pour avoir des enfants, mais elle n'a jamais trouvé l'homme qu'il lui fallait, malgré de nombreuse conquêtes. Personne n'a réussi à supporter son cynisme, sa froideurs et son humour douteux qui révèlent en vérité une profonde timidité.
Grégory de l'Espée


Grégory est très différent de ses frères et sœurs et est presque considéré comme étranger à la famille. En effet, alors qu'il n'avait que 6 ans, il fut donné à l'école des sorciers-traqueurs.
Pour les 16 ans de son fils aîné, Virgile décida de l'emmener lui et Hoel Roseval-Castelyr, le pupille de Rodrigue, chasser en forêt. Mais Édouard fut mordu par un Griffeloup et tomba malade. Atteint de lycanthropie, on appela un sorcier pour le soigner. Désemparé, Virgile promis au sorcier de lui donner son fils cadet comme élève s'il parvenait à soigner Edouard. Ainsi Grégory quitta la famille pour rejoindre le château des chasseurs de monstre.
Aujourd'hui traqueurs réputé, il parcourt le royaume avec sa calèche, allant de ville en ville là où on l'appelle.


Judith de Roseval-Castelyr


Judith est la seule fille de Rodrigue de l'Espée. Elle était son trésor qu'il chérissait plus que tout et ne put accepter de s'en séparer uniquement si elle se mariait à un homme qu'il connaissait parfaitement. Pour l'avoir élever lui même, seul Hoel de Roseval-Castelyr, Comte de Roseval pouvait prétendre à la main de Judith.
Le mariage fut organisé en grande pompe dans le domaine des l'Espée. La fête financée par l'argent des maîtres des lieux était très luxueux et on raconta que le mariage était encore plus beau que celui du Roi d'Agonie. L'année d'après, Judith donnait naissance à son premier enfant, Ronan.

Judith est une femme élevée dans l'amour, loin des conflits et problèmes de la noblesse. Elle ne s'intéresse que très peu à la politique, la seule chose qui a de la valeur à ses yeux sont ses quatre enfants qu'elle chérie plus que tout.
Elle fait aussi très attention à son apparence. Bien qu'aujourd'hui elle dépasse les quarante ans, elle en paraît beaucoup moins grâce à l'épaisse couche de maquillage qui cache ses rides et lui donne un teint très pâle. Elle aime le luxe, les belles robes et les bijoux d'orients, et en veut toujours plus. Mais c'est aussi une personne généreuse, touchée par la misère des autres, qu'elle ne voit heureusement que peu souvent.
Elle aime son mari.
Julie de l'Espée


Petite dernière de Virgile, elle n'a jamais connu ses parents, morts alors qu'elle n'avait même pas 1 an.
Elle a été élevée par les nourrices jusqu'à ses 12 ans. A la mort de son grand-père, son grand frère insista pour l'avoir auprès de lui pour surveiller son éducation. Il souhaitait en faire une épouse modèle dans l'espoir de la marier à une puissante famille. Aujourd'hui Julie est une jeune fille simple, totalement
Rodrigue de l'Espée


A 50 ans, Rodrigue est déjà le doyen de la famille. Il est l'oncle de Virgile et de ses trois frères et sœurs. Engagé très tôt dans l'ordre des ???, Rodrigue a fait vœu de chasteté et ne s'est jamais marié et n'a donc jamais eu d'enfants (légitimes en tout cas).
Il est très proche de Marise, qu'il a eu auprès de lui pour la former pendant son adolescence.
C'est un soldat aguerri, qui a voué sa vie au combat. Mais c'est un homme amical et sympathique. Sérieux sur le champ de bataille, il ne l'est plus au dehors et est très rigolard après plusieurs pintes.
Virgile et Lambert de l'Espée


Le petit Virgile et son frère Lambert sont les fils de Virgile IV.
Ils accompagnent toujours leur père, qui préfère les avoir auprès de lui que de les laisser à sa femme ou aux nourrices pour contrôler leur éducation. Son fils aîné, à qui il a donné le nom de son père, est le futur chef de famille des l'Espée et à peine âgé de 11 ans sa formation a déjà commencé.
Le jeune Virgile est un enfant calme, qui écoute beaucoup son père, mais entre enfants de son âge il est colérique et autoritaire. Son frère Lambert, plus rêveur, subit les caprices de son aîné.
Revenir en haut Aller en bas
Maison de l'Espée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: ­­Administration :: Gestion :: Archives-