FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 26/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Maison Thaal Lun 2 Nov - 2:31


Maison Thaal

Caractéristiques
Chef actuel : Lambert de Lucie
Alliance : Prince Amelin de Gallance
Titres :
Duc de Lucie, comte de Costacier, comte de la Lyroise (Lambert)
Baron de Casteluce (Michel)
Devise : Libérée, délivrée.

Histoire

Descendante par le sang de la branche Almaride des Hagenide, la maison Thaal est la troisième dynastie à régner sur le Territoire de Lucie. C'est en l'an 952 que les seigneurs de Thaal du comté du Rosevallois sont récompensés pour leurs services rendus au roi Godefroi II lors de sa campagne  en Gallance en recevant le titre ducal vacant depuis la mort de Hoël Roseval-Castelyr suite à une maladie contractée lors de la IIIème croisade. Le premier Duc Thaal, Daphnès Nohansen, assois sa légitimité auprès des nobles locaux en épousant la nièce de son prédécesseur, Hélène Roseval-Castelyr, le couple aura en tout treize enfants dont trois garçons quoi trouveront malheureusement la mort en mer.

A la mort de Daphnès Nohansen à l'age de 56 ans en l'an 992, c'est son frère qui prends en charge le duché durant une période de douze ans. Douze années qui suffiront pourtant à frapper le duché de l'emprunte Thaal. Fervent croyant, homme que certains qualifieraient de cruel, Daphnès instaure de nouveaux textes de loi et utilise des tactiques basées sur le choc et l'effroi pour combattre la criminalité grandissante dans le duché, mêlant les brigands, violeurs et assassins à ses rivaux politiques lors des exécutions publiques. Sous son reigne, le crane d'ivoire et le mot bleu, guildes d'assassins pour la première et d'espions et voleurs pour la seconde, voient leurs membres quasiment éradiqués et leur mouvement soumis au duc de Lucie. Daphnès meurt de mort naturel à l'age de 62 ans en l'an 992. Il est dit que le duc trépassa silencieusement dans le grand salon de son fief, les yeux grands ouverts et la main serrée sur la garde de son épée.

Son fils aîné Hughes récupère donc le titre à l'age de 32 ans. Le nouveau duc doit faire face à de nombreuses révoltes dans ses premières années mais grâce aux systèmes mis en place par son père, il parvient à en mater la plupart sans siège ni guerre ouverte. Homme de l'ombre, s'il est omniprésent dans le duché, il n'agit jamais directement et se montre très peu en publique.A l'image de son grand père, il est lors des croisades en Longuejarrie, touché par la maladie, il n'aura qu'un seul enfant qui lui héritera lors de sa mort en 1014 à l'age de 54 ans.

Le jeune Godefroi hérite à l'age de 17 ans en plein déclin économique et en début d'épidémie sur toute la côte. Contrairement à ses ainés, il placera ses quartiers dans la cité d'Harille. Ce n'est qu'au milieu de sa vie, suite à la naissance de son premier enfant qu'il se fera beaucoup plus présent sur les scènes politiques et événementielles. C'est aussi à cette époque qu'il perds toute une partie de la côte sud au profit des pirates qui s'y installent et pillent la région. Le Duc Godefroi passe alors un marché avec la Hanse gallanque qui l'aide à repousser l’envahisseur via un important financement qui pousse l'organisation militaire de Lucie à un niveau supérieur. La Hanse obtient ainsi un territoire côtier dans le sud de la Lucie, territoire qui ne manquera pas non plus d’alimenter l'économie locale. Godefroi décède à l'age de 30 ans en 1027 après s'être assurer de léguer un duché plus fort et puissant que celui qu'il avait obtenu de son propre père.

Sans héritier de Godefroi, le duché de Lucie est en proie à une guerre de succession entre ses neveux. Décadents et vautrés dans le pêchés, les jeunes seigneurs jouent à une guerre affaiblissant tout le duché. Maxence De Rivienne, régent précédemment désigné obtient avec l'aide de la Hanse un cessez-le-feu qui débouche sur un tournoi entre les seigneurs de Lucie. Les neveux prétendants ne sont en aucun cas des guerriers et n'ont probablement jamais versé le sang de manière honorable, aussi espère-t-il ainsi écarter ses infamies de la lignée des héritiers possibles. Pourtant de par leur influence, ceux-ci obtiennent d'être représentés par leurs champions respectifs.

Lors du tournoi arrive alors un événement inattendu; un troisième membre de la dynastie Thaal resté en retrait jusque là décide de participer, le tout jeune comte Lambert venant  d'hériter du haut de ses 19 ans. Bien que bon combattant de réputation, Lambert semble s'être assuré par une série d'accidents que ses plus sérieux rivaux soit mis hors course et remporte le tournoi. Maxence De Rivienne ne tient cependant pas sa promesse et se déclare duc de Lucie bien que ses machinations aient prise une tournure tout à fait inattendue. C'est avec l'appui des armées de la maison Malkav et du comté d'Epauline, ainsi que grâce au retrait de la Hanse du côté de Maxence De Rivienne, Que Lambert parvient par la force à faire capituler son ennemi et faire tuer ses cousins par la même occasion. A l'age de 20 ans, en 1041, il devient donc Duc de Lucie.

Le nouveau Duc partage le goût de son ancêtre Daphnès pour l'ordre imposé par une main de fer. Discret dans ses débuts, il est souvent confondu avec son frère jumeau bien plus présent dans le royaume. Appliquant et améliorant son contrôle sur les guildes soumises à son titre, il offre à la Lucie une période de gloire sous la coupe d'un régime des plus strictes et agressifs de son temps.
Très centré sur la Lucie, il épouse une fille de la maison comtale de Malkav et communique avec l’extérieur principalement par la voie épistolaire ou par le biais d'un représentant quand cela est nécessaire. Ses rares déplacements se cantonnent à ses voisins ainsi qu'au duché des Cimes. Il faudra attendre les funérailles du roi Lucien VI dont il éduque le fils aîné depuis ses 6 ans, pour que Lambert et Robert soient vus ensembles en publique pour la première fois. Les changements entraînés par la mort du souverain et la succession difficile qui s'annonce le force toutefois à se montrer plus actif au niveau du royaume et des maisons nobles qui le composent.

Arbre généalogique


Spoiler:
 

Personnages importants - Lignée principale
Lambert de Lucie

Lambert Thaal est né jumeau de Robert Thaal, héritier du comté de Costacier. A une époque ou sa dynastie aussi à la tête du duché de Lucie avait une réputation décadente et hédoniste, Lambert devint comte à 19 ans alors que son frère s'engageait dans les ordre.Un an plus tard, en pleine guerre dynastique, Lambert prends l'initiative de mettre un terme au saccage de du duché et de son nom. Au cours d'un tournoi organisé sur ses propres terres, il parvient à écarter presque tout les prétendants sans que l'histoire ne retienne ni ne sache de quelle manière. Malgré la trahison du Régent de la maison De Rivienne, il ne fallut qu'une année pour que finalement les vaincus ne portent Lambert à la tête du duché. Dès lors la réputation de la dynastie Thaalienne ne fut plus qu'un lointain souvenir et hormis une passion évidente pour la chasse, le duc ne semble pas sujet aux excès. Régnant d'une main de fer, très protocolaire et pieux, le duc n'affiche aucune tolérance pour les déviances et n'hésites pas à prendre des mesures radicales au nom de l'ordre ou à faire exemple de certains châtiments ou récompenses.

Godefroi De Casteluce

Fils aîné du duc de Lucie, Godefroi eut et possède encore les faveurs de son père. Éduqué par ce dernier en personne et héritier du duché, il suit la même démarche philosophique bien qu'y apportant une touche de modernité quand cela est possible. Plus fin tacticien qu'administrateur, il est le visage publique de sa famille au sein du duché, un grand orateur capable de galvaniser les foules. Il accueillit Amelin comme un véritable petit frère et la complémentarité des deux hommes les lièrent d'une rare complicité qui fut le principal acteur des succès de chacun. Godefroi s'est récemment illustré en menant l'attaque contre le soulèvement de la faction de Casteluce et en prenant naturellement la direction de la place forte. Si le duc de Lucie n'est pas homme à servir un destin à ses fils, c'est tout naturellement qu'il offrit sa bénédiction à son fils quand à l'acquisition d'un fief qu'il avait lui même conquit. D'un naturel ambitieux et orgueilleux il n'en reste pas moins une figure apprécié, particulièrement par la gente féminine locale.

Jeanne de Lucie

Le premier enfant du Duc de Lucie avait été une fille, le nourrisson mort né plongea la cour dans une profonde tristesse. C'est pourtant bien des années plus tard, après la naissance de Godefroi ou celle de Desmond, que le couple ducal ajouta une nouvelle fille à sa lignée. La jeune Jeanne était un enfant frêle, maladif et pour cette raison entre autres, le Duc Lambert la cloîtra dans son domaine. Le duc fit venir des pédagogues de confiance des quatre coins du continent pour assurer son éducation, supervisant lui même ses progrès et assistant à chaque interventions des hommes de science quand à sa santé. Il n'y a que peu qui est connu sur cette enfant dont l'état c'est finalement amélioré avec l'adolescence. Pour la première fois de sa vie, Jeanne fut présentée à tous lors d'un tournoi donné en Lucie en l'honneur des victoires de l'ordre Töterique. Beaucoup parlent encore d'une vision angélique, d'une enfant bénie par le seigneur en personne.


Personnages importants - Dynastie
Maître Robert Thaal

Frère jumeau du Duc de Lucie, les deux hommes s'ils partagent une profonde foi et un gout particulier pour l'ordre imposé transmis par leur père, restent très différent dans la forme. Aucune rivalité ne les divise quand aux titres de noblesses et ils vont jusqu'à éviter de confronter leurs influences dans le royaume lorsque ceci est possible. Remarquable guerrier et digne héritiers de plusieurs maréchaux de Gallance, Robert à une vision politique moins extrême que son frère, "douceur" qu'il compense dans son implication au sein de l'ordre Tötheurique et sa façon d'imposer la foi. Il a récemment été élevé au rang de maître de Gallance, la cérémonie fut l'une des dernières fois ou les deux frères furent ensembles. Si leurs yeux sévères et leur visage impassible purent dérouter certains, chacun n'en reste pas moins fière du chemin accomplit par l'autre.


Desmond Dragmyr-Thaal

Fils bâtard du duc, Desmond est malgré tout reconnu par celui-ci et élevé à Roseval. Ne partageant que peu avec son père, ce dernier fit toutefois livrer épées et rançons aux étrangers qui le tenurent trois mois en otage sur les mers. Desmond malgré son éducation n'est pas un grand guerrier ni un tacticien, c'est une jeune homme timide bien qu'intelligent et un grand intriguant. Son visage marqué par sa séquestration et son attitude discrète sont peu engageants pour la gente féminine en plus de son statut de bâtard mais il ne semble à aucun moment y prêter attention. L’identité de la mère de Desmond n'est connue que d'elle même, de son père et du frère de celui-ci.
Le bâtard qui est par ailleurs à l'aise avec ce titre est régulièrement vu chez les vassaux de Lucie en tant que représentant de l'autorité du Duc sur certaines affaires mais aussi à l'étranger. Bien que durant leur jeunesse Desmond et Godefroi furent très proches, les deux hommes sont aujourd'hui semblables à des étrangers, au mieux comme de simple collaborateurs. Desmond est le fondateur de la maison Dragmyr-Thaal.

" />" />

Baron Michel de Casteluce

Plus jeune des trois frères Thaal, second frère du duc, Michel était comme eux un homme de guerre élevé par leur père. Grand voyageur dans sa jeunesse et commandant de Gallance, il fut nommé à la tête de la baronnie de Casteluce par son père quand Thierien Feneron mourut sans héritier. De nature forte et indépendante, c'est un seigneur qui n'aime pas se mêler aux affaires de cour et qui est connu pour son penchant pour la luxure.
Michel de Casteluce s'est plusieurs fois illustré lors d'affrontement contre les pirates, partageant son gout pour l'ordre et l'effroi de ses frères, il agit aussi dans la région de sa baronnie et est l'auteur du plus grand nombre de pendaisons et décapitation dans le duché. Le baron possède aussi dans son fief plusieurs installations vouées à la torture qu'il pratique en personne Contrairement à Lambert, il n'entretiens que peu de relations avec Robert et celles-ci se limitent à ce qui a trait à la guerre. Il a récemment prit pour épouse une femme de Champdor issu de la petite noblesse locale.

A l'étranger
Duchesse Anne-Marie des Cimes

Soeur aînée du Duc de Lucie élevée à la cour de Lucien VI puis à celle de son père, c'est une femme discrète mais intelligente et ouverte au monde. Aristocrate de bonne éducation, elle ne partage pas l'aspect pieux de ses frères et a tendance à répugner l'acte de violence, favorisant la diplomatie dans laquelle elle sait se montrer de bon conseil. Fiancée au fils défunt du dernier duc de Lucie, elle sera finalement mariée à Mordred Castellanne à l'ascension de son frère. Anne Marie est une femme fidèle et aimante dont le seul défaut serait peut être un instinct maternel sur-développé, voulant offrir ce qu'elle n'a pas reçu. Elle entretien de bonnes relations avec ses frères car rares et courtes bien que régulières.

" />" />


Personnages liés
Comte Salazar des Ecumes

Les Malkav étaient à l'origine à la tête d'une bande de mercenaires de l'ouest, les histoires quand à leurs origines se sont à la fois perdues et multipliées avec le temps. Récompensés en terres sous le reigne des almarides, le chef de la dynastie est l'actuel seigneur du comté des Ecumes. Intendant du duché c'est un homme froid et pragmatique particulièrement zélé et isolationniste. C'est l'un des hommes les plus fortunés du duché et le principal fournisseur à la fabrication des navires de Lucie.
Salazar est un conservateur qui ne reconnait que difficilement l'autorité du royaume de Gallance et possède une grande collection d'ouvrage et d'objets emblématique de l'antique Lucie indépendante. Relativement fidèle au duc, il n'entretiens avec lui qu'une relation limitée aux affaires ducales et bien qu'il les tolère, il ne partage ni l'humour ni l'engouement pour les festivités.


Gargamel "Le Fort" De l'Hyr

Cet homme est l'unique et le dernier représentant masculin de sa lignée et assurément la plus fine lame de Lucie si ce n'est plus.il y a 40 ans, Alexandre De l'Hyr, noble simplet touché par un mal inconnu semblait être le dernier de sa maison, ayant épousé la dernière représente de l'illustre ancienne dynastie Roseval-Castelyr, 12 ans plus tard il donne pourtant naissance à un fils puis 2 ans après à une fille, Esperance. La mort récente d'Alexandre si elle était prévisible fut brutale, faisant de Gargamel le nouveau chef de sa dynastie.
Véritable colosse doté d'une incroyable force, il est connu pour avoir battu à l'age de 16 ans, le champion de Lucie de l'époque. Invaincu et véritable idole dans le duché, il est aujourd'hui le plus jeune maréchal de l'histoire du duché mais aussi l'homme le plus populaire.
Outre son talent indéniable pour le combat, c'est un joyeux bon vivant n'ayant que peu d'attraits pour la religion et la politique et un bon ami de Godefroi Thaal. La rumeur court qu'il courtiserai une femme de la maison Pomp.


Maxime de Rivienne

La maison De Rivienne est issue d'une branche bâtarde de la maison Thaal. Maxime en est la tête, grand intriguant et ingénieur de prestige. cet homme pointu et ambitieux aime à être connu de tous tout en gardant un contrôle absolu de son image qu'il aime "impeccable". Toujours du côté du vainqueur pourrait être sa devise, Maxime De Rivienne possède plus de contacts qu'il n'existe de maison noble en Gallance et déjà quelques bâtards selon les rumeurs. Propriétaire de plusieurs établissements dans le royaume, grand orateur, il jouit d'une grande connaissance des mœurs qui lui permet de s'adapter à la plupart des types de personnes qu'il rencontre. C'est un ami proche du baron de Casteluce c'est également un musicien talentueux et l’organisateur des plus grands Evénements festifs de Lucie auxquels il ne manque jamais d’assister pour le bonheur de ces dames. Maxime De Rivienne est celui qui permit d’empêcher la fermeture des maisons closes dans le nord du duché, il dispose pourtant de relations plus que convenable avec les dirigeants religieux locaux, y compris l'archevêque.

Childeric Mehorungi

La maison Mehorungi est l'une des plus ancienne de Lucie, survivant aux ages avec grâce et déclin, représentée dans plusieurs cours y compris au sein des maisons valentines. Childeric est l'actuel chef de maison en Gallance et plus particulièrement en Lucie. Introduite à la fondation de l'ordre de l'ancre pourpre, ordre de chevalerie rattachée aux seigneurs de Grande-Lucie, la maison a maintenue les terres et la cohésion du groupe militaire même lorsque celui-ci tomba en désuétude. Connu comme capitaine de l'ancre pourpre, compagnie de mercenaires réputée à l'ouest. Childeric s'est vu renouer avec la haute noblesse lorsque l'ordre fut réhabilité et rattaché au prétendant Amelin de Gallance. S'il n'en est plus le leader, il reste un veteran à la grande perspicacité et aux nombreux contacts et gérant son propre domaine. Childeric a vu assez de pays pour savoir rester à sa place, flatter les égo et ne sortir son épingle du jeu qu'un bon moment et toujours de manière indirecte.
" />" />
Revenir en haut Aller en bas
Maison Thaal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: Maisons et territoires :: Maisons-