FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 27/03/2015
Localisation : Rennes
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mercenaires Sam 10 Oct - 18:15

Les mercenaires


L'armée que vous soulevez peut ne pas être suffisante, ou bien pas assez compétente pour vos conquêtes. C'est pour cela que vous pouvez engager des forces supplétives pour vous aider.

Les mercenaires sont des bandes de routiers, des hommes dont la seule profession est la guerre et qui cherchent un employeur. Ils sont donc généralement plus compétents que vos soldats levés dans les villes ou les campagnes. En revanche, ils sont bien moins honorables : Les mercenaires ne toléreront pas un jour sans solde, et lorsque leur vie est en danger, ils n'hésiteront pas à changer de camp ou à vous abandonner.

Chaque compagnie de mercenaire a un prix d'engagement, puis un prix à payer chaque mois. Une fois engagée, une compagnie de mercenaires est sous contrat et ne peux donc plus être achetée par une autre personne... Sauf si les circonstances font que la compagnie cherche un nouvel employeur.

Cliquez sur les noms des commandants des compagnies pour voir leurs images


Compagnie de Saint-Nicolas

Il y a 200 ans, la cité-Etat de Reno a subit un très grave blocus de pirates, qui ont tenté d'entrer dans la ville marchande pour y faire un pillage. Mais le commandant Nicolas de Firence, a l'aide de miliciens de la commune, a pu les repousser. Son fils, en l'honneur de ce grand homme qui fut même canonisé, a fondé la Compagnie de Saint-Nicolas.

En pratique, la Compagnie est censée assurer la sécurité de la ville de Reno. La très grande majorité de ses hommes sont des arbalétriers, car la ville de Reno est une ville basée sur le commerce maritime et que les arbalétriers sont les meilleurs soldats pour la guerre navale. Plusieurs batailles menées par la compagnie au nom de la ville ont ainsi permis aux grands seigneurs de voir la force et la compétence de ses gens de traits. Très vite, ils ont été sollicités, jusqu'à devenir une véritable force de mercenaires.

La compagnie est actuellement constituée de 3500 hommes. La moitié d'entre eux sont des arbalétriers, qui utilisent un modèle spécial fabriqué par une corporation renoise : Une arbalète à cranequin, capable de tirer deux carreaux par minute, et dont la puissance est telle qu'elle peut percer la meilleure armure de chevalier jusqu'à 100 mètres. Le reste de la compagnie est constituée de miliciens et de piquiers, et de 350 cavaliers légers fort peu réputés.

La compagnie est divisée en plus petites sections de 100 hommes, toutes dirigées par un notable de la cité. Ils répondent tous à un seul homme, un commadant élu par les grands patrons renois qui investissent dans l'organisation. L'actuel commandant est Matteo Predi, un bellâtre brun lettré, fort bien éduqué, connu pour sa ruse, ses tactiques lâches, et son talent pour le commerce et la négociation. Très intelligent, il sait prévoir à l'avance et, malgré toute la politesse et la courtoise dont il sait faire preuve, n'a jamais été assez stupide pour se battre dans l'équipe des perdants. Il est aussi connu pour ses très nombreuses conquêtes féminines, Matteo étant un malade sexuel obsédé par la chair, ce qui lui vaut d'avoir un herpès chronique.

Composition50% Archers
30% Fantassins
10% Valets, officiers et personnel
10% Cavalerie
Nombre3500
Lieu de résidenceReno
Prix par mois7000 or
L'Ordre Renégat

Au début, il y avait un jeune écuyer, servant fidèlement son maître, son suzerain et son Empereur. Mais la guerre et les boucheries des chevauchées lui ont fait vite rendre compte combien les contes et les chansons épiques sur l'honneur et la fidélité n'étaient que bêtises et mensonges. Devenant une bête féroce et violente, ayant commis viols et pillages, le chevalier devint vite fou, jusqu'à se haïr lui-même, et haïr encore plus toute l'institution de la chevalerie dans laquelle il a grandit.
Devenant un mercenaire qui vendait sa lame au plus offrant, le chevalier devenu assassin commit l'irréparable en tuant un très important gouverneur, lui valant son excommunication et sa tête mise à prix.

Ce chevalier, amoureux de l'ironie, s'échappa dans une contrée lointaine, au sud, loin de l'Empire, pour y fonder son propre « ordre ». Avec les années, l'Ordre Renégat, comme il s'est lui-même intitulé, grandit, accueillant  des criminels, des pirates ou des soldats qui ont été rejetés par leur nation, leur religion ou leur famille.

Cette compagnie est assez légendaire, fort bien connue dans des chansons ou des pièces de théâtres. Leur réputation de tueurs froids n'est pas démérité. L'Ordre est un organe de chevalerie et de cavalerie, et chacun de ses 1000 homme se déplace à cheval, même s'il ne combat pas forcément monté. Spécialistes de la charge, ils sont une force irrésistible en mêlée.
Néanmoins, engager une bande aussi déshonorable peut vous faire très mal voir de l'Empereur.

L'actuel commandant de la compagnie est Sire Lancel de Montvert, qui était jumeau d'un autre homme. Son aîné de quelques minutes profita de tout : Il avait l'amour de son père, le respect des seigneurs, l'amour d'une femme merveilleuse. Lancel était toujours le second, dans son ombre, mis à l'écart, alors qu'ils avaient grandit ensemble. Quelques événements dramatiques firent que Lancel, dans un excès de colère incontrôlable, tua malencontreusement son jumeau. Honteux et apeuré, il fuit. La vie et son ironie a fait qu'il s'est retrouvé, 15 ans plus tard, au sein de l'Ordre Renégat.
Lancel est un grand officier et un maître épéiste. Néanmoins, c'est aussi quelqu'un de très mélancolique, fermé et d'un tempérament timide.

Composition40% cavalerie lourde (Chevaliers + écuyers)
35% cavalerie légère
25% fantassins montés
Nombre1000
Lieu de résidenceVariable
Prix par mois2000 or
La Bande Canine

Derrière ce nom un peu bizarre se cache le profil type de la compagnie de mercenaire. Elle est formée autour d'un chevalier errant, Sire Gregor de Hornvale, surnommé « le chien ».

« Les hommes du chien », « la meute », « la compagnie des crocs »... Leur nom n'est pas encore vraiment décidé mais on comprend vite de quoi il s'agit. Composée de vilains et de coupe-jarrets, la meute est une troupe errante et hétéroclite. En temps de paix, ils sont une véritable plaie, car ils ont la très fâcheuse habitude de vivre sur le pays, en n'hésitant pas à prendre de force tout ce dont ils ont besoin, traumatisant les populations. En temps de guerre en revanche, ils relèvent leur vrai potentiel : Spécialistes de la chevauchée et de la guerre psychologique, ils sont un contingent féroce et sans scrupules. Composés surtout de fantassins, ils sont assez basiques lorsqu'il s'agit de faire de la vraie bataille, valant tout juste mieux que les levées d'un seigneur... Mais ils sont les meilleurs lorsqu'il s'agit de tendre des embuscades, de faire des escarmouches, de se battre sur des terrains accidentés ou difficiles. Souvent, les seigneurs qui les engagent ont une tactique simple : Leur payer à l'avance leur solde du mois, puis les lâcher dans la nature. Ils vont alors se donner à cœur joie de violer, piller et détruire tout dans leur sillage, à une vitesse telle que personne ne pourra les attraper.

Leur chef, Gregor de Hornvale, est un véritable rustre. On sait peu sur son histoire ou son expérience. Petit homme trapu et musclé, couvert de cicatrices, il ne sait pas lire ou écrire et est en proie à des épisodes de rages, qui font dire de lui qu'il est possédé. Il a l'habitude d'aboyer et de mordre comme un chien, et ses dents putrides infectent les plaies... Il vaut donc mieux le caresser dans le sens du poil.

Composition25% archers
50% fantassins
15% cavalerie légère
10% cavalerie lourde
Nombre2500
Lieu de résidenceLe Bosquet
Prix par mois4000 or
La Bande Jalonne

Les Jalons viennent du nord, le nord extrême, de peuples barbares des steppes connus pour leurs raids maritimes contre l'Empire pendant plusieurs siècles.

Des siècles de razzia et de combat maritime, lié avec leurs traditions barbares de clans où chaque homme doit se battre a transformé les Jalons en une nation de tueurs et de combattants, ce qui est aujourd'hui très pratique pour les seigneurs à la recherche de combattants...

Les Jalons eux-même ont été formés suite à une grande bataille qui a été une très violente humiliation : Les forces de l'Empire, venues éduquer et convertir les païens. Cette grande bataille a provoqué un schisme entre ceux qui ont plié le genou et ceux qui ont continué le combat, avec escarmouches et des embuscades à répétition. L'Empire a perdu des milliers d'hommes dans de longues campagnes pour tenter de les faire sortir. Au final, un Légat de l'Empire, Lanius, est arrivé sur place avec la meilleure Légion existante, pour éradiquer ce mal. Lanius, au lieu de pourchasser bêtement les barbares, a combattu le feu par le feu : Il a envoyé ses légionnaires dans chaque village, pour castrer les hommes, crucifier ceux accusés de rébellion, et brûler leurs maisons. Après plus de 5 ans de lutte violente et sanglante, le chef des barbares insoumis a finalement plié le genou devant Lanius et accepté de se convertir.
Étrangement, un respect mutuel naquit entre ces deux chefs militaires.

Le converti donna la main de sa fille à Lanius. Lorsque des événements politiques à Tsio-Somé ont conduit à quelques officiers fourbes d'usurper le pouvoir et de renvoyer Lanius de son office, celui-ci, avec l'aide d'autres officiers de sa vieille Légion et sa nouvelle famille païenne, a formé la Bande Jalonne.

La Bande Jalonne n'ont quasiment pas de cavalerie. Mais ils ont la meilleure infanterie du monde. Spécialistes du combat rapproché, ils sont capables de se battre dans les forêts, dans les montagnes, ou même à bord de navires lors de grandes mêlées navales. Ils ne sont en réalité pas vraiment des barbares sanguinaires, contrairement au cliché, mais plutôt des combattants implacables qui ne se sont jamais repliés devant la menace. Ils ont l'habitude de prendre les femmes des territoires conquis comme concubines (Mais, étrangement, ils les traitent bien, comme leurs propres femmes), ainsi que des armes ou des armures volées. Culture violente, les mercenaires Jalons ont la mauvaise habitude de provoquer en duel tous ceux qui leur font du mal. Au moins, ils sont la compagnie de mercenaires la plus honorable du monde, ceux les moins enclins à vous trahir.

L'actuel leader de la Bande est en réalité une cheffe.Alfhild Findottir est une des descendantes des enfants de Lanius. Son père avait traversé une très grave crise politique, et son seul fils fut assassiné dans un complot par ses opposants. Cela ne l'a aucunement gêné, puisqu'il a décidé d'écraser toutes les coutumes et les lois ancestrales en mettant la première femme à la tête d'un clan de toute l'histoire du nord. Alfhild a dû se battre pour gagner le respect de ses vassaux, mais après une décennie de lutte alors qu'elle n'était qu'une adolescente, elle a su s'imposer.
Alfhild ne s'est pas convertie au culte de l'Empereur et prie à nouveau les anciens Dieux païens. C'est une femme froide au ton sec et tranchant. On dit d'elle qu'elle n'a jamais sourit de toute sa vie. Même au combat, elle fait preuve d'une maîtrise de soi à toute épreuve, donnant calmement et directement ses ordres. Elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, même si elle doit pour cela faire la morale à ses propres employeurs. Bien qu'elle n'ait encore que 25 ans, elle fait preuve d'une maturité exceptionnelle pour son âge (Et encore plus pour une femme...).

Composition40% archers
60% fantassins
Nombre3500
Lieu de résidenceTermidor
Prix par mois5000 or
La Garde Éternelle

Il y a fort longtemps, des siècles avant même la naissance de l'Empereur, dans le désert au sud de ce qui fut l'Empire d'Insanlar, il y avait de vieilles cités. Ces cités, basées sur l'esclavage, étaient en proie à une invasion de nomades venus du sud, et une à une, chacune des cités tombaient. Jusqu'à ce que l'une de ces villes se décide à réagir. Son chef alla capturer de tous jeunes enfants, arrachés à leurs mères et castrés. Entraînés dès leur plus jeune âge, ces enfants devinrent, en grandissant, de véritables combattants, qui brillaient par le sens de leur discipline. Jamais ils ne pliaient, jamais ils ne se battaient ou brisaient les rangs à la recherche de gloire ou d'honneur. En formant des phalanges de piques, ils parvinrent à briser les cavaliers nomades.

Cette « Garde » devint vite la « Garde Éternelle », car même aujourd'hui, elle existe encore.

La Garde Éternelle est une compagnie de mercenaires financée par des nobles Sanlars. Elle a beaucoup changé par rapport aux chroniques dont on fait état. Si les images aiment montrer des hommes musclés et torses-nus, castrés dès la naissance, ce n'est plus forcément la réalité aujourd'hui. Un certain nombre de Gardiens ne sont que de simples volontaires entraînés, qui ressemblent plus à des miliciens que de vraies bêtes de combat.

Le chef de la garde n'a strictement rien d'un combattant. « Arsuf », comme il se fait appeler, est un homme très mince, quasi-spectral. Douillet, c'est quelqu'un qui choppe très souvent des maladies de peau et des hémorroïdes, qui parle avec une voix fluette et semble très souvent être impressionné par ses interlocuteurs. Pourtant, derrière cette figure d'homme peureux et frêle se cache un cerveau de stratège : Arsuf est quelqu'un de dangereusement intelligent, qui a étudié de longues années la géographie et la topographie. Il est toujours capable de trouver, dans les montagnes ou les plaines, un endroit où positionner une armée ou où placer des archers.

Composition100% piquiers
Nombre5000
Lieu de résidenceDakthar
Prix par mois10 000 or
La Horde Dorée

Les Kergits sont un peuple barbare et étrange, venue d'une contrée très lointaine.
Ils sont la définition même des nomades : Ils n'ont strictement aucun lien qui les rattaches à la terre. Ce peuple est entièrement basé sur le cheval qu'il a domestiqué. Ils passent leurs journées à faire marcher les troupeaux, ils dorment à cheval, ils combattent à cheval, parfois même ils mangent grâce à leur cheval : En cas de faim, ils peuvent utiliser leur lames pour planter leur monture et lui sucer le sang.

Les Kergits sont les plus grands des archers montés. Ils n'ont chez eux aucun lancier et quasiment aucun cavalier, parce qu'ils n'ont pas d'étriers. Mais chaque mongol dispose d'un arc. Ainsi, ils sont une véritable plaie pour les armées de l'Empire : La cavalerie de Borée a beau leur être supérieure en tout point, ils sont trop armés pour pouvoir les poursuivre, alors que les Mongols peuvent tout simplement chevaucher dans tous les sens en les criblant de flèches.
Il fallut un coup de chance et le génie des meilleurs officiers de l'Empire pour pouvoir les bloquer dans un terrain défavorable, les anéantir, et ainsi sauver l'Empire.

Malgré tout, certains mongols se sont durablement installés sur les terres de l'Empire, et ont perpétué leurs traditions nomades basées sur le clan. Aujourd'hui, dans le besoin d'or, ils vendent leurs services en tant que simples mercenaires.

Le chef de la Horde est un chef de clan élu par ses pairs. Le Khan Beutei est un homme illettré et rustre, qui dispose de plusieurs concubines. Violent et paranoïaque, il a la mauvaise habitude de faire tuer dans des complots tous les hommes qui commencent à menacer son pouvoir. Bien qu'il soit un bon soldat, c'est aussi un très grand tourne-veste qui n'hésite pas à abandonner ses employeurs. Si ses soldats sont bons, le simple fait que ce soit Besutei qui dirige a fait que beaucoup d'employeurs potentiels se sont détournés de la Horde.

Composition75% archers montés
25% cavaliers légers
Nombre4000
Lieu de résidenceTermidor
Prix par mois6000 or
Les hommes de Crèvebois


A l'origine, il y avait un Empereur qui, partant en croisade, vu son pouvoir usurpé par de vils sénateurs et légats corrompus. C'est alors qu'un homme, Noah, forma une bande de chevaliers et de coupes-jarrets pour lutter contre ces usurpateurs et restaurer leur Empereur sur le trône. Des hommes, au fond de la forêt de Crèvebois, prirent bientôt ce nom.

Noah devint Noah des Bois. Il continua jusqu'à sa mort ce combat, qui très vite se transforma en quête de justice : Noah des Bois est une légende, l'homme qui vole aux riches pour donner aux pauvres.

Les hommes de Crèvebois sont de très grands combattants dans les forêts et les rivières. Plus que cela, ils sont également des archers très entraînés. Rapides et précis, ils sont très intelligents et une présence dangereuse.

Aujourd'hui, ils n'ont rien à voir avec l'ancien Noah des Bois. Ils ne sont plus qu'une bande d'assassins misérables.

Leur chef est un brigand du nom de Sharpe. On sait bien peu de choses sur cet homme, qui parle très peu. En fait, plus que parler, il passe son temps à émettre des sons et des grognements. Sharpe est un marathonien extrêmement endurant, capable de courir comme un fou pendant plusieurs heures. C'est également un homme très précis avec l'arc : On dit que son record a été capable de transpercer la joue d'un homme à 400 mètres ; bien que l'homme ne fut pas tué, il ne peux aujourd'hui plus sortir en société.


Composition50% archers
50% infanterie légère
Nombre900
Lieu de résidence-
Prix par mois-
Les Sarranides


Tous les grands chefs Insanlars, de tout temps, ont employé des Sarranides. Ce terme peut-être traduit comme « protecteur » ou « possédé » selon le contexte. L'idée, c'est que pendant longtemps, les meurtres politiques et les complots ont gangrené la société Insanlar, menant à la formation de ces miliciens.

Les Sarranides sont des esclaves, mais l'esclavage Insanlar n'a rien à voir avec les serfs de Borée. Ici, les Sarranides parcourent les terres étrangères à la recherche d'orphelins ou de pauvres enfants, et les ramènent chez eux. Pendant toute leur adolescence, ils sont entraînés au maniement des armes, et passent leur vie avec leur acheteur, qui se comporte avec eux comme un père aimant qui prend grand soin d'eux. Lorsqu'ils atteignent leur maturité, les Sarranides sont affranchis, et se voient offrir une femme, un cheval, un équipement et une généreuse solde.

Les Sarranides sont les meilleurs gardes du corps du monde. Souvent silencieux et muets, ils se cachent derrière d'élégants masques d'or. Ils manient aussi bien la lance que la cimeterre. Ce sont de bons cavaliers mais aussi des experts dans les combats lors des sièges, au sein des palais ou des villes. Les Sarranides sont plus que des soldats : Ils ont développé, avec leur entraînement, presque comme un sixième sens pour découvrir ceux qui préparent un assassinant...

Les Sarranides ne sont pas une compagnie de mercenaire à proprement parler, mais une fonction militaire, un ordre idéologique, comme les chevaliers de Borée. Néanmoins, l'un de ces ordres, à la suite de la mort de leur maître, a décidé de voyager et de vendre ses services. Cet ordre est dirigé par le très cruel Al-Mutasim. Cet homme est un guerrier très cruel, qui prend du plaisir sadique à tuer des gens. Son surnom de « l'empaleur » n'est pas démérité.


Composition60% infanterie lourde
40% cavalerie légère
Nombre500
Lieu de résidence-
Prix par mois-
Les Malebranches


Un culte venu du fin fond du sud de Borée, encore plus loin encore que les Insanlars, les Malebranches sont des fidèles d'une très ancienne secte qui croit que le monde est influencé par des esprits, certains aux attentions fourbes et malsaines. Les Malebranches croient que pour calmer ces esprits, il faut assoiffer leurs désirs : Si un Dieu sanguinaire semble s'imposer, il faut faire des sacrifices. Si un Dieu luxurieux prend le pouvoir, alors il faut commettre des orgies sadiques et glauques...
Les Malebranches ont été combattus par presque toutes les nations du monde. Mais aujourd'hui, certaines personnes entreprenantes cherchent à les recruter.

Les Malebranches ne sont pas proprement des soldats, avec un entraînement ou une discipline très forte. La guerre n'est pour eux ni un concept, ni une science. La guerre est un art. N'attendez pas d'eux de voir des formations ou des tactiques : Ils ne connaissent que le meurtre et le harcèlement.

Cette tribu a un aspect étrange et un folklore très étendu. Ils portent des habits étranges et extravagants, des armes de tout type et font des pratiques qui rebuteraient même les plus sanguinaires des guerriers. L'or les intéresses, bien sûr, mais il n'est pas pour eux une fin ou un moyen, mais simplement une commodité pour poursuivre leur vie. Il pourrait leur arriver de trahir, mais pas pour le plus offrant ; tout simplement pour la personne qui leur plaît le plus.

L'actuel dirigeant des Malebranches est Adebowale, une chamane dangereuse et fourbe. Elle prétend avoir un lien privilégié avec ses esprits, et qu'elle serait capable, à l'aide de sacrifices, de les invoquer et d'ainsi d'accomplir les vœux de celui qui est prêt à faire ce qui est nécessaire. C'est une enchanteresse qui a la réputation de veuve noire, tuant les hommes qu'elle charme.

Composition100% infanterie légère
Nombre300
Lieu de résidence-
Prix par mois-
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mercenaires du chaos vs gamines
» [Mercenaires] Premier essai de liste
» Les triplés [Mercenaires]
» Aventure des mercenaires du sable
» ma bande de mercenaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: ­­Administration :: Gestion :: Propositions-