FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 26/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Administrer Mar 29 Sep - 14:08


Administrer

Les Blasons de la Gloire vous met dans la peau d'un Prince régnant sur un territoire. C'est à vous d'administrer ce territoire, de lui choisir ses lois et son système politique.
Serez vous un démocrate avant l'heure en laissant le peuple élire leur chef sans les écraser sous de très lourds impôts ou bien au contraire un despote sanguinaire n'hésitant pas à massacrer sa propre population pour asseoir son autorité ?

Conseil restreint et titres honorifiques
Un Prince ne peut humainement pas administrer seul l'entièreté de son territoire, surtout si celui ci atteint une taille conséquente.
Pour régner, il s'entoure d'hommes de confiance à qui il donne des titres fonciers (des terres) ou bien des titres honorifiques, ou des places importantes dans l'organigramme de la principauté.

Voici une liste non exhaustive de titres. Le Prince peut inventer ses propres titres honorifiques.

Exemples de titres officiels
- Chancelier : Il est chargé de l'écriture des édits et ordonnances royales. Sa signature authentifie les décisions du Roi.
- Maréchal : Chef des armées.
- Intendant : Chef des officiers des finances, il est chargé de la bonne tenue des comptes, du dressage d'un budget et de l'approvisionnement monétaire. Il fait l'inventaire du trésor et s'occupe de son déplacement et de sa protection.
- Grand-Aumônier : Chargé des affaires religieuses, et des relations avec le clergé. Il n'est pas forcément un membre du clergé.
- Chambellan : Dirige la chambre du Roi.
- Voyer : Responsable de l'urbanisme, et de la construction de ponts ou de routes.

Exemples de titres honorifiques
- Échanson : Chargé de servir à boire au Prince et de fournir l'alcool à son suzerain.
- Veneur : Maître de la chasse du Prince, il s'occupe aussi de garder les chiens.
- Fauconnier : Gardien des faucons du Prince.
- Louvetier : Gardien des loups du Prince.
- Maître des écuries : Chargé de l'entretien des écuries royales et de l'approvisionnement en chevaux de qualités.
- Champion : Représente le Prince lors de tournois si celui ci ne veut/peut pas participer.
- Maître d'armes : Brillant épéiste chargé de l'éducation militaire des enfants royaux.
- Sénéchal : Chargé de l'organisation des banquets, des tournois et des fêtes.
- Chapelain : Dirige la chapelle personnelle du prince. Il est son confident personnel, un homme de très haute confiance.
- Grand-écuyer : Jeune homme de bonne famille, il se charge d'entretenir les armures de son maître et de le protéger au combat.
- Dame servante : Jeune femme de bonne famille, elle est au service de sa maîtresse pour la coiffer, lui coudre ses robes et en général la divertir.
- Bouffon : Chargé de l'amusement personnel de son maître en faisant des farces ridicules. Être nommé bouffon est généralement pensé comme une insulte.
- Porte-oriflamme : Homme chargé de la garde de la bannière personnelle de son maître. Elle est importante car elle permet de rallier les soldats au combat.

Le peuple
Le (ou les) peuple  que vous administrez possède ses propres qualités. Vous pouvez modifier votre peuple par l'intermédiaire des lois, en les éduquant, en les forçant à adopter une langue, une religion, des coutumes particulières.
Bien évidemment, la population n'aimant pas le changement, ces lois seront très mal vu et causeront des remous pouvant aboutir jusqu'à de véritables révoltes.

Annexion de territoire
Suite à une guerre ou à un héritage, le Prince peut être amené à acquérir de nouveaux territoires.
Ces territoires peuvent être soumis à des lois différentes [parfois créées par d'autres joueurs] et le nouveau Prince devra s'y accommoder.
En tant que suzerain légitime, il pourra s'il le désire modifier les lois, mais le peuple et les nobles, habitués à la coutume établis avant l'arrivée du nouveau Prince, risquent d'être mécontents et de se révolter, surtout si les nouvelles lois ne leur sont pas favorables.
Au contraire, si le nouveau Prince change les lois dans le bon sens (baisse des taxes, acquisition de plus de liberté et d'autonomie), les sujets de ses nouveaux territoires seront heureux, du moins pour un temps.
En règle générale, le peuple n'aime pas le changement et verra toujours d'un mauvais œil un nouveau suzerain, sauf si celui ci les libère d'un tyran.

Les vassaux
Être un bon Prince c'est savoir jongler entre la concession et la coercition.
Le Prince doit à la fois s'assurer de sa puissance et de la fidélité de ses vassaux, le deux choses entrant souvent en conflit.
Il peut édicter des lois contraignantes pour les vassaux (lourd services d'ost, forte imposition), mais si cela arrange bien le Prince, ça déplaît fortement aux vassaux et ces derniers n'aimeront par leur suzerain et seront plus enclins à se révolter, à trahir leur vœu d'allégeance et à accepter un autre suzerain (le voisin, un frère du Prince en place, un des leurs...etc.).

Lois des successions
Il existe plusieurs méthodes de successions.
Le Prince devra en choisir une et s'y tenir, la loi de succession entre dans la coutume, et tout changement de coutume est très mal vu de la part des vassaux et provoque souvent des troubles.  

La loi définie d'abord la succession par sexe :  
- Agnatique : Les femmes ne peuvent hériter des titres.
- Agnatico-cognatique : les femmes héritent des titres seulement en l'absence d'hommes.
- Cognatique : Les femmes héritent sur un pied d'égalité avec les hommes.

Puis la manière de procéder :
- Partage salique : les titres sont partagés équitablement entre les enfants du suzerain.
- Primogéniture : l'aîné hérite (la loi de succession la plus répandue).
- Ultimogéniture : le cadet hérite.
- Electif : les vassaux élisent l'héritier parmi eux où les enfants du suzerain.
- Tanistrie : les vassaux élisent l'héritier (le taniste) parmi les membres de la dynastie du suzerain.
- Ancienneté : le membre le plus vieux de la dynastie hérite.

Service du Vassal
Le vassal administre la terre de son suzerain en son nom. Il lui doit allégeance et service.
Les deux principaux services sont les redevances et le service d'ost.
Le Prince peut édicter des lois encadrant les services que doit lui rendre son vassal.

- Limite des redevances : le suzerain ne peut demander plus qu'un certain pourcentage.
- Limite du service d'ost : le suzerain ne peut mobiliser qu'un certain pourcentage des troupes de son vassal.
- Limite de temps du service d'ost : traditionnellement, le vassal doit le service d'ost gratuitement à son suzerain pendant 40 jours à compter du départ de son fief. Au delà, le suzerain devra payer les troupes de son vassal ou bien ce dernier aura le droit de rentrer chez lui. Le Prince peut augmenter la limite de temps (ou même la supprimer).

Les Droits du Suzerain
- Le suzerain a le droit d'annuler les titres de ses vassaux (librement ou seulement pour faute grave).

Les Droits des Vassaux
- Le vassal a le droit d'anoblir ou non.
- Les vassaux ont le droit de se faire la guerre ou non.
- Le vassal peut construire de nouveau fief ou non.
- Le vassal nomme ses vassaux comme il le veut ou non.
- Le vassal a le droit de conseiller son suzerain, de participer à la gestion du principat à travers une assemblée, un conseil restreint ou autre.
- Le vassal se marie librement ou non.

Gérer les finances
Gagner de l'argent
En plus des redevances de ses vassaux et des revenus de son domaine personnel, le Prince a plusieurs moyens d'augmenter son trésor.

- Emprunt aux Chémèshes, aux Républiques Marchandes, à d'autres Joueurs.
- Prêt à d'autres joueurs avec intérêt.
- Tribu de guerre.
- Pillages.
- Rançons de prisonnier.
- Vente de terre, de fief.
- Location de navires, de soldats.
- Aide financière de l'Eglise.
- Expulsion et confiscation des biens d'une catégorie de la population.

Dépenses
La guerre, qui occupe généralement la majeur partie du temps d'un noble, peut être très coûteuse, surtout si elle dure plusieurs mois.
La solde des soldats, le recrutement de mercenaire, additionnés aux exaction de l'ennemi (pillage, destruction sur le domaine), peut être catastrophique pour une économie et le trésor personnel du Prince.

La guerre n'est pas la seule façon de dépenser son argent.
- Construction de nouveaux fiefs (voir le topic fiefs).
- Banquets (2 livres par convives).
- Tournois (de 300 à 1200 livres, sans oublié la récompense du vainqueur).
- Fêtes religieuse, festivales (de 200 à 1000 livres).
- Cadeau aux vassaux (à la volonté du Prince, si elle est dérisoire elle peut passer pour une insulte).

Il ne faut pas oublier non plus, que si le Prince est vassal d'un autre il devra une redevance à son suzerain, qui peut parfois être très lourde.
Revenir en haut Aller en bas
Administrer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: ­­Administration :: Mécanismes de Jeu-