FAQGroupesAccueilMembresConnexionS'enregistrerCalendrierRechercher

Partagez|
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 26/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Religion Mar 29 Sep - 13:24
Religion


Dieu
Dieu est unique et indivisible. Il est le créateur de la Terre, des êtres humains et de toute chose.
Les humains sont ses protégés à qui il a donné la conscience et le libre arbitre. En retour ils lui doivent fidélité et allégeance en respectant ses lois et son représentant sur Terre, l'Empereur.
Il est interdit de représenter Dieu, de le nommer autrement que par le mot « Dieu » et de l'insulter ou le remettre en question.
Dieu est omnipotent, omniscient et omniprésent.
Les Hommes qui lui sont fidèles toute leur vie seront à leur mort transporter au Paradis, les autres iront pourrir en Enfer.

L'Empereur
La personne de l'Empereur est le représentant de Dieu sur Terre.
En tant que descendant du Premier Empereur, l'envoyé de Dieu, il est le seul par son sang à pouvoir être en contact avec les cieux, à discuter avec le divin et à rendre sa justice sur la Terre et les Hommes.
L'Empereur est la personne la plus sacrée du Monde. Il est respecté par tous et ses paroles font lois.

Seul un descendant du Premier Empereur peut être Empereur. Tout autre se prétendant Empereur est un usurpateur et un hérétique.
La famille Impériale est immense, divisée en plusieurs branches et sous-branche, dont chaque membre peut revendiquer le trône.
C'est pour cela que la personne qui s'assoit sur le trône doit être reconnu par les Grands-Temples.
Au fil des années, le titre d'Empereur est devenu électif, si les Grands-Temples doivent seulement accorder leur reconnaissance, tacitement ils possèdent un véritable Droit de vote.  

L'Empereur était avant la chute, le chef de l'Empire et régnait en maître sur la Borée et l'Austrée, de Termidor à Dakthar, possédant à la fois le pouvoir spirituel et temporel sur son territoire.
La révolte des Princes lui fit perdre le pouvoir temporel, mais il garde le spirituel ce qui en fait toujours un personnage très important dans le paysage politique.
Contrôler l'Empereur c'est contrôler l’Église et donc indirectement les masses de fidèles, et pour contrôler le chef de la Religion, il faut contrôler la majorité des Grands-Temples.

L'Empereur vit à Tsio-Somé, dans son Palais avec la cour impériale et toute sa très nombreuse famille.  
Pour administrer son Église, il s'entoure de légats, qu'il choisit parmi ses fidèles et qu'il envoi en son nom à travers son Empire. L'Empereur ne sort que très rarement de son Palais, ce qui en fait un personnage très mystérieux et inaccessible.

Pouvoirs religieux de l'Empereur
- L'Empereur peut excommunier (l'exclure de l'Eglise et lui refuser les sacrements) une personne.
- L'Empereur peut prononcer l'interdit sur un territoire (les Temples ferment et refusent la prière et les sacrements aux fidèles).
- L'Empereur peut accorder une revendication sur un titre.

Anti-Empereur
Des Grands-Temples dissidents peuvent nommer un Anti-Empereur, c'est à dire un second Empereur s'opposant à l'Empereur sur le trône.
Cet Anti-Empereur aura pour but d'être reconnu par tous et de remplacer l'Empereur véritable.
Ces fidèles seront considérés comme des hérétiques par l'Eglise officielle, tant que l'Anti-Empereur n'aura pas remplacé son homologue légitime.
Les pouvoirs de l'Empereur et de l'Anti-Empereur sont limités à leurs fidèles, ainsi la prononciation d'une excommunication n'a d'effet que sur un fidèle. Ce dernier peut être alors amené à changer d'allégeance où, s'il contrôle des Grands-Temples, à la nomination d'un Anti-Empereur.

L'existence d'un Anti-Empereur est quelque chose de grave, qui remet en question l'autorité de l'Eglise et qui bouleverse la religion.  

Le Temple et le Patriarche
Un Patriarche commande un Temple. Il est élu par le chapitre, composé des moines les plus sages du Temple, puis reconnu par l'Empereur, ou bien il est nommé directement par l'Empereur ou son légat.
Un Temple est un lieu sacré où les fidèles peuvent prier Dieu et lui faire des offrandes.
Les Temples et les Patriarches répondent à l'Empereur, le gardien du dogme.

Les Temples sont souvent construit autour d'une relique d'un Empereur ancestral (un objets, vêtements ou bien un os) qui en fait un lieu sacré. Les habitants du Temple sont des moines, en plus ou moins grand nombre selon la possibilité de leur monastère.
Ces moins passent leur temps à la prière, à l'accueil des fidèles et à l'exploitation de leur domaine.
Mais ce sont aussi des guerriers redoutables, s'entraînant chaque jour avec un ascétisme remarquable.

Bien qu'ils aient fait vœu de pauvreté (et de chasteté), ils sont souvent très riches, possèdent des terres et de fabuleux trésors grâce à la dîme reçu des paysans de leur domaine mais aussi grâce aux dons des Seigneurs alentours.
Certains Temples possèdent des vassaux, des villes et forteresses qui leur prêtent allégeance et se mettent sous la protection du temple, en faisant des principautés souvent puissantes et stables grâce à la religion.

Les impôts des Temples sont traditionnellement divisés en deux parts, une plus importante réservé à l'Empereur et une autre, moindre, pour le gouverneur ou aujourd'hui le Prince.

Les Grands-Temples
Un Grand-Temple est un Temple possédant le Droit de reconnaître l'Empereur.
Ce Droit est accordé ou retiré par l'Empereur, bien souvent selon les conjonctures politiques. Ainsi, un Temple peut être élevé au rang de Grand-Temple et son patriarche pourra « élire » l'Empereur, ou bien un Grand-Temple peut se voir déchoir de son Droit et perdre sa qualité de Temple supérieur.
Le titre de Grand-Temple est important, il est très prestigieux et apporte avec lui des dons plus importants des fidèles.

Les Commandements
Un fidèle, plus encore lorsqu'il possède du pouvoir, se doit de respecter les 6 Commandements édictés par Dieu en personne au Premier Empereur.

- La prière quotidienne. Le fidèle se doit de prier Dieu une fois par jour, souvent vers les midis après le repas. Dans un endroit calme, il doit méditer, assit en tailleur, les yeux fermés, et réciter les psaumes sacrés.
- La prière annuelle. Le fidèle se doit au moins une fois par an de se rendre dans un Temple reconnu par l'Empereur pour participer à une grande prière commune. Dans un même temps, il devra faire des offrandes au Temple pour honorer le Seigneur.
- L’Aumône aux pauvres. Le fidèle se doit d'aider les plus défavoriser en les accueillants chez lui et en leur donnant sans rien attendre en retour.
- L'Ablution. Le fidèle se doit régulièrement de nettoyer sa peau avec de l'eau sacrée (provenant d'une source sacrée reconnu par l'Eglise) pour se laver de ses péchés.
- Le Dimanche. Le Dimanche est jour de repos, le fidèle n'a pas le droit de travailler ni de faire la guerre. Se battre un Dimanche est faire injure à Dieu.
- Restriction alimentaire. Le fidèle ne doit consommer que de la viande ritualisée. Il lui est interdit de manger des animaux infâmes (grenouilles, escargots, serpents) et les animaux frères (chevaux, chiens, chats). L’anthropophagie est proscris et très lourdement réprimandée.  

Le non respect des Commandements peut avoir de lourdes conséquences pour le fidèle, pouvant entraîner sa condamnation à mort ou à la prison. Les nobles les plus riches peuvent acheter (à prix d'or) une lettre de ??? auprès des Temples pour pardonner leurs fautes, ou bien se faire absoudre de tous leurs pêchés par l'Empereur en personne.

Les Ordres Religieux

L'Inquisition
L'Inquisition est le plus important ordre religieux de l'Eglise. Elle est, par l'intermédiaire du Grand-Inquisiteur, directement sous les ordres de l'Empereur.
Avant la chute de l'Empire, l'ordre bénéficiait d'importants privilèges et possédait un immense patrimoine (châteaux, villes). Mais l'avènement des Princes leur a fait tout perdre.

L'Inquisition est chargé par l'Eglise de chasser les infidèles, les hérétiques (se refusant l'autorité de l'Empereur légitime) et les mauvais croyants. En tant que force armée de l'Empereur, ils sont aussi chargé de sa protection et de la bonne obéissance de ses sujets.

Même s'il a beaucoup perdu de son éclat, l'Ordre reste encore aujourd'hui très riche et puissant.
Ils sont encore de véritables banquiers pour les Seigneurs, grâce à leur richesse issu des dons de l'Empereur et des autres riches nobles de la cour, ils possèdent un fabuleux trésor.

Le Grand-Inquisisteur est le grand maître de l'Ordre. Il est nommé par l'Empereur et répond à ce dernier ou à ses légats.
Pour l'aider dans l'administration de l'Ordre, le Grand-Inquisiteur s'entoure d'un Conseil, composé d'un Sénéchal (qui remplace le Grand-Inquisiteur en cas d'absence), d'un Chancelier, d'un Intendant, d'un Maréchal, d'un Précepteur et d'un Aumonier.  

Le Grand-Inquisiteur nomme un Maître de l'Ordre par région.

Les Inquisiteurs portent tous une croix brodée sur leurs vêtements, mais les couleurs varient selon les régions.
Certains Maîtres sont très autonome par rapport aux Grand-Inquisiteur, surtout depuis la chute de l'Empire. Ainsi, les représentants de l'Ordre aux extrémités de l'ancien empire, région les plus éloignés du siège de l'Inquisition située à Tsio-Somé, sont aujourd'hui quasiment indépendants.


L'actuel Grand-Maître de l'Ordre est Sir Godefroid de Feutin, un homme dans la force de l'âge, reconnaissable par son épaisse barbe, son visage carré et ses traits creux. Derrière son aspect bourru, c'est un fidèle d'une grande piété ayant à coeur le bien des croyants. Sa loyauté envers l'Empereur et Dieu dépasse l'entendement.

Composition20% Archers
30% Fantassins
50% Cavalerie
Nombre3000
Lieu de résidenceTsio-Somé
L'engagement de l'Inquisition est gratuite en cas de guerre sainte.
Plus l'Ordre occupera de Forteresse et plus il sera puissant et utile lors des affrontements contre les hérétiques et les infidèles.

L'Ordre du Saint-Cippe
A l'origine, l'Ordre a été fondée pour aider les pèlerins se rendant au Tombeau des Empereurs, le Temple du Saint-Cippe.
Avec le recul de l'autorité de l'Empire, l'insécurité grandit sur les routes et l'Ordre se militarisa peu à peu pour protéger les pèlerins qui étaient sans cesse volés, capturés ou pire encore.
En ???, l'Empereur ??? accorda la reconnaissance officielle de l'Eglise à l'existence de l'Ordre.
Il fut mit sous l'autorité de l'Inquisition et l'Ordre du Saint-Cippe fut doté d'un Maître pour le commander.
Il se répandit sur le territoire de l'Empire, toujours avec la mission de protéger les pèlerins.

A la chute de l'Empire, l'Ordre en profitant pour prendre son indépendance de l'Inquisition.
S'il n'a pas la puissance de celle ci, l'Ordre du Saint-Cippe a su maintenir une présence locale dans les anciens territoires de l'Empire.

Revenir en haut Aller en bas
Religion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Religion dans le SDA
» La religion / les divinités dans la Légende.
» Religion
» ❧ LA RELIGION EN ANGLETERRE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Blasons de la Gloire :: Univers :: ­ :: ­­Administration :: Gestion :: Archives-